Campagne 1993-1994

, par   Cagna Jean-Luc , popularité : 10%

Dernière participation de l’aviso-escorteur Enseigne de Vaisseau Henry qui sera désarmé à l’issue de la campagne.

La campagne est marquée par des événements anecdotiques :
Des élèves omanais obligent l’équipage à vivre à l’heure anglaise pour faciliter leur intégration.
Alexandrie, une invitée joyeuse tombe entre le quai et le ras débordoir et risque de se faire écrasée. un autre invité n’hésite pas à se jeter à l’eau pour la récupérer.
Cochin, à quai, l’équipage présent à bord sauve plusieurs vies d’une embarcation qui chavire à proximité.
Manille, le commandant retarde à l’extrême le départ à cause d’un retardataire qui fini par arriver alors que le navire n’est plus retenu que par une aussière.
Pour la premières fois, des images médicales sont transmisses par satellite vers l’hôpital militaire de Toulon.

Au retour en France et après sa période d’entretien, La Jeanne d’Arc participe avec les bâtiments-écoles de la "Ménagerie", à une corvettes gants blancs au profit des élèves de 1ère année de l’École Navale.

Juillet 1994, le porte-hélicoptères rallie Rouen pour "L’Armada de la Liberté" avant de faire escale au Havre et de rentrer à Brest.

[L’album appartient à l’association]