Campagne 1994-1995

, par   Cagna Jean-Luc , popularité : 7%

L’embarquement des hélicoptères Gazelle et Puma de l’Aviation légère de l’Armée de Terre étant entré dans les mœurs, celle-ci est jumelé avec celle des officiers de marine.

Un compagnon moderne est affecté à la Jeanne d’Arc : la toute neuve frégate légère de surveillance Germinal.

L’escale de Civitavecchia permet à un groupe de rencontrer à Rome le pape Jean-Paul II.

Au Liban, devant les événements politiques et le risque encourus pour les permissionnaires, l’escale n e dure que 24 heures sous une protection exceptionnelle pour l’époque.

Puis c’est la Mer Rouge et la Corne d’Or de l’Afrique de l’Est.

Madagascar ne fût pas une escale reposante.

Afrique du Sud, relâche pour le groupe sous la présidence de Nelson Mandela fraichement élu.

Traversée de l’Atlantique vers les pays de la samba et du tango.

Cap Horn, où un posé sur le rocher, permet de parapher le livre d’or des gardiens puis chenaux de Patagonie sous des vents de 130km/h qui rendent la navigation difficiles.

Exercice aves des patrouilleurs chiliens.

Remontée vers le canal de Panama en passant à Valparaiso.

28ème franchissement du canal pour la Jeanne, 1er pour le Germinal et c’est le retour à Brest.