Campagne 1988-1989

, par   Cagna Jean-Luc , popularité : 27%

Avant la 25ème campagne, et au sortir de la période d’entretien, le groupe Jeanne d’Arc commandant Bourdais subit un stage de remise en forme avec les bâtiments brestois.

Le 21 octobre 1988, dans les passes d’accès au port militaire, le porte-hélicoptères entre en collision avec un pinardier. Les dégâts matériels ne remettent en cause le départ prévu le 29 novembre 1988.

La cérémonie de départ est honorée par le Président de la République François Mitterrand.

Thème de la campagne : la francophonie et le bicentenaire de la Révolution Française.

Après une escale africaine, le groupe traverse l’Atlantique pour des escales dans les Caraïbes puis franchir le canal de Panama.

Une seule escale sur la côte ouest de l’Amérique du Sud et c’est la traversée du Pacifique vers la Polynésie Française.

Avant l’escale, rencontre et entrainement avec les navires basés à Papeete dont l’aviso-escorteur Enseigne de Vaisseau Henry qui rentrera plus tard à Brest pour succéder au Commandant Bourdais.

Pendant que la Jeanne d’Arc est présente à Bora Bora, la conserve visite Raïatea.

Après une longue pause en Polynésie, c’est la remontée vers Hawaï.

En route vers la côte ouest des États-Unis, exercices avec le groupe du porte-avions nucléaire américain Nimitz.

De retour au Antilles Françaises et l’escale commune à Fort de France, la Jeanne mouille aux Saintes, le Bourdais honore de sa présence Pointe à Pitre.

Funchal (Madère) bouclera la croisière.

[l’album appartient à l’association]